:: FLASH INFO
La CNSC-Togo invite les acteurs politiques à prendre des décisions courageuses pour une sortie définitive de la crise socio-politique

La CNSC Lance officiellement son projet

La CNSC en tant organisation de la société civile veut contribuer à la mise en œuvre des recommandations 5&6 de la CVJR qui prescrivent la limitation du mandat présidentiel à deux et le mode de scrutin à deux tours.


La CVJR a demandé, à travers ses recommandations 5&6, que des réformes constitutionnelles et institutionnelles soient faites pour limiter le mandat présidentiel à 5 ans renouvelable une seule fois et pour adopter le mode du scrutin présidentiel uninominal majoritaire à deux tours. Selon la Constitution de 1992, la révision constitutionnelle peut être à l’initiative des citoyens qui peuvent, à travers des pétitions adressées à la cour constitutionnelle, appeler à une consultation référendaire.



L’immobilisme actuel de la classe politique face à ces réformes mettant dangereusement en péril la stabilité politique et sociale du pays appelle la société civile à une action responsable et impartiale pour faire aboutir ces réformes.

Fort de son engagement pour l’enracinement de la démocratie et la promotion de la Bonne gouvernance POUR UNE Paix durable au Togo, la société civile à travers la CNSC Togo, veut passer par la mobilisation sociale des citoyens en vue de rendre effectives ces réformes constitutionnelles recommandées par la CVJR.

Ces actions s’inscrivent dans le Projet de « plaidoyer pour les réformes constitutionnelles relatives à la limitation du mandat présidentiel et au mode de scrutin présidentiel à deux tours » que la CNSC-Togo met en œuvre avec l’appui financier du PASCRENA.

L’objectif du projet est mobiliser les citoyens en âge de voter en vue de collecter à terme cinq cent mille (500 000) signatures pour initier une consultation référendaire afin de savoir si « OUI ou NON le peuple togolais veut qu’à l’avenir le mandat présidentiel soit de 5ans renouvelable une seule fois et que le mode de scrutin présidentiel soit uninominal majoritaire à deux tours ».

Ainsi à compter du 1er novembre 2014 et ce pour douze (12) mois, des activités comme des campagnes de sensibilisation sur le terrain et sur des plateformes électroniques, des ateliers de formations, du plaidoyer auprès du parlement, des partis politiques et du gouvernement seront entreprises.

La CNSC-Togo réaffirme son attachement aux valeurs démocratiques et lance un appel à toute la classe politique, aux partenaires techniques et financiers, aux corps diplomatiques, aux autres acteurs de la société civile et toutes les bonnes volontés à soutenir cette initiative pour la sauvegarde de la démocratie togolaise.

L’indépendance et l’équidistance de la CNSC-Togo vis-à-vis de la classe politique et de tout autre acteur demeurent les valeurs cardinales qui gouvernent cette action.