Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Dream to live clean?

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt.

      

                                  Date de publication : 16 novembre 2020

                                  Date de clôture des candidatures : 20 novembre 2020 à 17h00

                                  Période probable d’évaluation des offres : 21 au 23 novembre 2020

                                  Date probable pour le début de la mission : 1er décembre 2020

  1. Contexte et description du projet à évaluer

La Concertation nationale de la société civile du Togo (CNSC-TOGO), est un réseau thématique d’une soixantaine d’organisations de la société civile togolaise qui travaillent sur les questions de gouvernance et de démocratie. Dans son combat quotidien pour la transparence en matière de gouvernance, les affaires publiques ne constituent pas le seul défi inscrit au chapitre. Le professionnalisme et la bonne gouvernance au sein des instances dirigeantes du réseau et au sein des organisations membres restent également au cœur de l’action.

En 2013, un rapport de diagnostic organisationnel de la CNSC-TOGO a fait état de besoin de renforcement des capacités techniques et fonctionnelles du réseau.

Face donc à ce besoin, il s’est avéré important pour la CNSC-Togo d’outiller les responsables des organisations membres et ses équipes techniques sur un certains nombre de procédures professionnelles et institutionnelles.

C’est dans ce sens qu’elle a initié le projet intitulé « projet d’appui et de redynamisation de la CNSC et ses organisation » qui est financé par le PROCEMA, pour sa mise en œuvre.

Les présents TDR sont élaborés pour recruter un consultant devant mener une étude d’évaluation du projet

 

  1. Objectifs du projet

Objectif général (OG) : Renforcer les capacités institutionnelles et organisationnelles des organisations membres de la CNSC.

Objectif spécifique (OS)

OS1 : améliorer la gouvernance, le leadership et l’approche de gestion de la CNSC ;

OS2 : renforcer le niveau d’engagement et la culture de l’efficacité au sein de la CNSC et ses organisations membres ;

OS3 : promouvoir une culture de gestion et de communication numérique et rendre la CNSC et ses actions plus visibles.

  1. Résultats du projet

Résultats en rapport avec l’objectif spécifique OS1 : R1.1- la gouvernance financière est améliorée avec production de rapport financier satisfaisant pour les partenaires ; R1.2- les leaders des instances de la CNSC et ses organisations membres sont outillés sur les nouvelles normes de leadership, la gouvernance participative et deviennent des managers, des stratèges et des facilitateurs qui inspirent confiance et sont acceptés par tous.

Résultats en rapport avec l’objectif spécifique OS2 : R2.1- Les organisations membres de la CNSC disposent et maitrisent les techniques d’élaboration de plan stratégique, opérationnel et de l’organigramme d’une organisation ; R2.2. La CNSC Togo dispose d’un plan stratégique et opérationnel pour 2020- 2024

Résultats en rapport avec l’objectif spécifique OS3 : R1.3- la direction exécutive de la CNSC ainsi que les organisations membres sont outillés sur les modes de gestion, communication et traitement numérique des dossiers / R2.3- les organisations membres de la CNSC communiquent efficacement avec les médias/réseaux sociaux pour leur visibilité.

 

  1. Mission du Consultant

Le consultant est chargé de faire une évaluation de la mise en œuvre du projet : « projet d’appui et de redynamisation de la CNSC et ses organisation »

 

Principales activités du consultant

- faire un état des lieux de la réalisation des activités menées dans le cadre du projet ;

- identifier, s’ils existent, les éventuels effets non attendus (effets positifs ou négatifs) ;

- formuler des recommandations pertinentes devant permettre de viabiliser les acquis du projet ;

- identifier les actions éventuelles à mettre en œuvre dans l’optique de la pérennisation du projet.

- apprécier le niveau de réalisation des activités du projet et d’atteinte des résultats ;

- mesurer le niveau de participation des acteurs dans la mise en œuvre des activités du projet

- évaluer la pertinence, l’efficacité et l’efficience du projet ainsi que la durabilité des résultats réalisés

- identifier les forces et faiblesses dans la mise en œuvre du projet

 

  • Questions d’orientation

 

  • Le projet a -t’il pris en compte les orientations stratégiques de la CNSC-TOGO et de son partenaire le PROCEMA ?
  • Les résultats du projet sont-ils explicitement libellés et réalisables dans le temps imparti ?
  • Les ressources financières allouées aux actions du projet permettent-elles de réaliser l’ensemble des résultats et obtenir les produits renseignés dans le cadre logique ?
  • Les partenariats (tant avec les bénéficiaires, les autorités politico administratives que le bailleur de fonds) ont-ils bien été identifiés et les rôles et responsabilités analysés avant l’approbation du projet ?
  • La problématique du genre a-t-elle été prise en compte dans la conception du projet ?
  • Les dispositions ont-elles été prise pour assurer la visibilité des actions du projet et des différents partenaires ?
  • Les dispositions liées à la durabilité du projet ont-ils été pris en compte dans la conception du projet ?
  • La problématique de la protection de l’environnement, les droits des groupes marginalisés ont-ils été pris en compte dans la conception du projet ?
  • Les ressources nécessaires (humaines, financières, matérielles) pour la mise en œuvre du projet ont-elles été correctement évaluées et prises en compte dans la conception du projet ?

 

  • Le cadre logique du projet et les plans de travail ont-ils été utilisés comme outils de gestion durant la mise en œ du projet ?
  • La mise à disposition des fonds s’est-elle déroulée comme prévu selon les termes du contrat ?
  • Comment la gestion axée sur les résultats a-t-elle été utilisée lors de la mise en œuvre du projet ?
  • Quel est le niveau d’efficacité des accords de partenariats pour la réussite du projet ?
  • L’équipe d’exécution des actions du projet dispose-t-elle des capacités nécessaires pour efficacement mettre en œuvre le projet et réaliser les résultats attendus ?
  • Le leadership des différentes parties prenantes (le PROCEMA, la CNSC-TOGO et autres acteurs pertinents) permet-il de mettre en œuvre le projet de manière à obtenir les résultats et produits escomptés ?

 

  • Les partenaires (la CNSC-TOGO et le PROCEMA) disposent-ils de dispositifs de suivi-évaluation ?
  • Si l’un en dispose, comment ce dispositif à t-il contribuer à assurer un suivi efficace du projet ?
  • Quels sont les outils mis en place et utilisés par l’équipe de gestion pour assurer le suivi des actions du projet ?
  • Les résultats des missions de suivi/évaluation des actions du projet permettent-ils d’apprécier la qualité des différentes interventions ? et de se rendre compte de la satisfaction des bénéficiaires vis-à-vis des actions du projet
  • Les différents rapports narratifs du projet ont-ils été produits avec précision, en temps opportun ?
  • Quelles sont les dispositions à prendre pour améliorer le suivi-évaluation des futurs projets ?
  • Quels conseils pour les partenaires ?

 

 

5.       Durée de la mission et livrables

 

5.1.  Durée de la mission

La durée totale de la mission est de 17 jours ouvrables à compter de la date de signature de contrat.

  • Les livrables attendus 
  • Un rapport de démarrage (4 jours après le début de la mission) qui précise comment chaque question d’évaluation sera abordée et traitée.
  • Un rapport provisoire d’évaluation incluant les analyses et les résultats de l’évaluation au regard desdirectives de la mission, au plus tard 14 jours après le démarrage de la mission. Ce rapport sera soumis au commanditaire pour des observations et commentaires.
  • Le rapport final d’évaluation dans un délai de rigueur de 3 jours après les amendements du commanditaire.

 

NB : Le rapport final d’évaluation ne doit pas excéder le volume de 10 pages, exclus la page de garde ou de présentation, les annexes nécessaires pour la compréhension du document et son utilisation.

 

  1. Profil du consultant

Connaissances et compétences académiques

Le Consultant doit être titulaire d’un diplôme supérieur d’au moins BAC+5 (Master) dans l’une des disciplines suivantes : Économie, Gestion / Évaluation de projet, Management des organisations, Sociologie ou toute autre discipline apparentée.

Connaissances et expériences professionnelles

- Une connaissance et expérience professionnelle de 5 ans minimums en suivi-évaluation et/ou gestion des projets et programmes de développement ;

- Une expérience dans le domaine du suivi-évaluation des projets et programme de la société civile est un atout ;

Connaissances et compétences en informatique

  • Maitrise des logiciels de Microsoft office
  • Bonne utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication (surtout les médias et réseaux sociaux)

Connaissances et compétences linguistiques

Une bonne maitrise du français est obligatoire et de bonnes connaissances et compétences en technique de rédaction serait très appréciées.

 

  1. Dossier de soumission et Contacts

Dépôt physique (unique voie de dépôt) : Tout candidat désireux de participer au présent appel peut déposer son dossier sous pli fermé avec la mention « Consultant Evaluateur 1 » au secrétariat de la CNSC-TOGO sis 697, avenue Pya face à l’ancien FAVONET sur tronçon Attikoumé – Dijdjolé, au plus tard le 20 novembre 2020 à 17H00 (délai de rigueur).

Le dossier doit comprendre :

  • Une note technique comprenant : la compréhension des termes de références et la méthodologie détaillée ; le calendrier prévisionnel d’exécution détaillé ; les expériences du consultant ainsi que les références en lien avec la mission
  • Une offre financière détaillée

NB : Des copies d’attestations de bonne fin d’exécution de missions antérieures peuvent être jointes au dossier.